Index général
Navigation
Site
Guide
Encyclopédie
Recherche
Archive
Liens
Fans

Traduction
English

L'exil de Sharra

Références

Titre original :
Sharra's Exile

Première publication :
Daw en 1981

Première publication française :
Pocket en 1991

Traduction :
Simone Hilling

Edition de référence pour les citations :
Presses Pocket, Novembre 1991, ISBN 2-266-03967-9

Situation

Chronologie Ténébrane Précédent Suivant
Projet Jason Les casseurs de monde
Chronologie de publication Précédent Suivant
Le loup des Kilghard La belle fauconnière

Ce roman est le dix-septième dans l'histoire de Ténébreuse. C'est le treizième dans l'ordre de publication.

Remarque

Ce roman est une version remaniée de The Sword of Aldones publié chez Ace en 1962 (cette première version est donc le deuxième roman sur Ténébreuse publié par Marion Zimmer Bradley, mais comme il n'existe pas en version française, j'ai préféré ne pas le comptabiliser). Un extrait de L'exil de Sharra (en fait, le chapitre deux du livre premier, pages 45 à 68) a été publié sous le titre Blood will tell en 1980 dans le recueil The keeper's price, chez Daw.

Le résumé "officiel" de chez Pocket

Je m'appelle Lew Alton et je sais qu'il est trop tard. Je vis en exil sur la Terre et je n'ai pas oublié ma main calcinée, ma bien-aimée en flammes et la matrice de Sharra qui a causé tout ce malheur. Cette pierre maudite, je l'ai encore. Dès que je veux la quitter, la forme-feu se lève dans ma tête et il faut que je revienne au sombre amour.

Je ne voulais pas être Héritier du Domaine. Mon père m'a forcé à prendre rang parmi les Comyn qui me méprisent. Un bâtard ! Je me suis révolté. Et maintenant j'erre avec ma blessure et mon père me suis partout. Il attend que je revendique mon bien. Ténébreuse est une planète épuisée dont le sort ne me concerne pas. D'ailleurs je ne pourrais pas y retourner sans Sharra. Ses adorateurs, s'ils sont encore en vie, gardent l'espoir d'embraser l'univers et voudront délivrer cette grande forme nue qui, dans la nuit des temps, se débat en soulevant des gerbes d'étincelles. Il faudrait rappeler celui qui l'enchaîna jadis...

En savoir plus


copyright 96-99 Fabrice Rossi (rossi@fr.darkover.org)

fichier source (Dernière modification : Mer 21 Avr 1999 17:21:45)